01 – Le Maine-et-Loire – Géologie et géographie

Le Maine-et-Loire, formé d’une partie de l’ancienne province d’Anjou, ne constitue pas une région naturelle mais le point de contact de 4 régions bien distinctes, correspondant dans ses grandes lignes aux divisions administratives du département.

Carte du Maine-et-Loire avec les principales agglomérations.png

Carte du Maine-et-Loire avec ses principales agglomérations

————————————————–

En effet, les schistes briovériens du Choletais appartiennent au Massif vendéen, le Segréen correspond à l’extrémité orientale des plis du Massif armoricain, le Saumurois fait partie au Nord à la Touraine et au Sud au détroit du Poitou, et enfin le Baugeois représente la bordure Sud-Ouest du Bassin de Paris.

Carte en relief du Maine-et-Loire

Carte géographique en relief du Maine-et-Loire

————————————————–

Dans peu de départements comme le Maine-et-Loire, la géographie physique est le reflet pur et simple de la structure géologique.

Carte géologique du Maine-et-Loire

Carte géologique simplifiée du Maine-et-Loire

————————————————–

A l’Ouest, les terrains anciens, redressés, plissés, et arasés à leur sommet, forment un môle caractéristique contre lequel sont venus se heurter et se grouper les cours d’eau originaires de l’Est et du Nord. La Loire entaille ce môle en transformant son cours. Ainsi sa large vallée se rétrécit au niveau de Savennières, puis s’étrangle nettement peu avant la limite avec le département de Loire-Atlantique (44).

Bras de Loire à Savennières (49)

La Loire à Savennières 

————————————————–

Au Sud, s’étendent les schistes du choletais qui constituent les Mauges, limités à l’Est par le Layon. Cette région est formée de collines arrondies, granitiques, entrecoupées de ravins et de vallons. Les points culminants du département se trouvent là : la colline des Gardes (alt. 220 m) et celle de Saint-Paul-du-Bois (alt. 208 m). De plus, l’argile due à la décomposition des schistes sous-jacents retient l’eau, entretenant une fraîcheur constante et favorisant ainsi la fertilité des prairies.

Vignes sur la Faille du Layon - Beaulieu-sur-Layon (49)

Vignes sur la Faille du Layon – Beaulieu-sur-Layon 

————————————————–

Au Nord, les terrains primaires du Segréen, limités à l’Est par la Mayenne, constituent une région moins élevée et moins profondément vallonnée que les Mauges.

Champ cultivé près du Plessis-Massé

Champ cultivé près du Plessis-Macé 

————————————————–

La vaste région crétacée offre au contraire des contours adoucis et des vallons arrondis qui font place à l’Est à des plateaux tertiaires où les vallées sont très distantes et sans profondeur. Au pays de bocage du primaire se substitue alors une région découverte de grande culture.

Culture intensive à l'Est d'Angers

Culture intensive à l’Est d’Angers

————————————————–

Au Nord de la Loire, le Baugeois, dont les terres légères et les plateaux sableux très perméables conviennent aux arbres, aux landes, aux forêts et aux sapinières, garde un cachet particulièrement monotone.

Forêt de conifères près de Baugé (49)

Forêt de conifères près de Baugé 

————————————————–

Au Sud de la Loire, le Saumurois est composé de plusieurs types de pays très différents, car le fleuve coulant le long d’une falaise, les eaux qui s’y déversent débouchent par de larges coupures. Du côté de Doué-la-Fontaine et Montreuil-Bellay, nous trouvons de larges plaines propre à la culture des céréales. La région calcaire s’oppose nettement à la région siliceuse et la végétation, très méridionale sur le Crétacé, est plutôt pastorale sur le primaire imperméable.

Troglodytes dans le tuffeau près de Saumur (49)

Troglodytes dans le tuffeau près de Saumur 

————————————————–

Enfin, de Saumur à Angers, les terrains d’alluvions de la Loire et de l’Authion, surtout vers Beaufort et Mazé, se prêtent à la culture intensive en autre des légumes, représentant la région la plus fertile du Maine-et-Loire.

L'Authion et le Château des Ponts-de-Cé (49)

Les bords de l’Authion et le Château des Ponts-de-Cé 

————————————————–

Pour conclure, le département du Maine-et-Loire peut se suffire à lui-même, surtout au point de vue économique, la variété de ses produits (vin, cidre, lait, horticulture, etc.) étant une conséquence de la variété de ses terrains et de la douceur de sa température.

Lois et Principes de la Gén... |
Mynanoflash |
Passionpoisson77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sienceshistoireartinformatique
| Science dessus dessous
| Science History X